• Overdose

     

    Je ne résiste pas. Car je ne peux pas. Je suis condamné, prisonnier, enchaîné. Et rien ne peut me sauver. Pas même volonté. Une volonté bien vite disparue, malgré moi. Attiré, irrésistiblement vers cette même chose. Toujours, sans répit, je cours vers cette extase. Sans aide, je me jette dans ses bras. Avec son aide, j’y reste à jamais. Malheureusement fou d’elle. Heureusement mal. Je ne vis plus que pour elle. Perdu, enfouis, dans une autre aire. Au delà de tout. Au delà des mensonges, des illusions, des malheurs. Au-delà avec elle.

      

    Une fois seulement. Une seule fois à suffit. Et maintenant je continue inlassablement. Continuellement, comme si elle était, à elle seule, toute ma vie. Tous mes rêves, toutes mes illusions, tous mes espoirs, tout mon bonheur, tout mon bonheur. Et ma seule perte. Parce que je ne sais vraiment que ressentir. Parce que je sais que je ne peux penser qu’à ça. Essayant de l’oublier. Parce que je la hais. Je la hais si fort que je ne peux que l’aimer. L’aimer si fort.

    Alors maintenant je pourrais mourir pour elle. Je pourrais rester là, sous la pluie gelée, la laissant fouetter mon visage. Laisser l’orage de ma  vie m’emporter. Elle en serrait la tornade. Son œil faussement bienveillant. M’emporter à jamais, épuiser par ce qu’elle me fait ressentir. Des contradictions mortelles.

     Parce que je me sens mal. Je me sens ridicule d’espérer encore, de répondre à tes faux espoirs. Car j’aimerais t’arrêter. Arrêter de laisser mon cœur battre à tout va pour toi, pour nous : pour rien. J’aimerais fermer les yeux et t’effacer, parce qu’une fois seulement à suffit. Juste un regard.

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Mai 2014 à 22:09

    C'est très joliment écrit.

    Au début on pourrait croire qu'il parle d'une drogue ;)

    De rares petites fautes.

    2
    Mardi 27 Mai 2014 à 22:15

    Aah! C'est exactement ce que je voulais, mais j'avais peur de ne pas avoir réussis :)

    3
    Mardi 27 Mai 2014 à 22:40

    Et bien si, justement. Car tu trouves les bons mots, les mots justes.

    4
    Jeudi 29 Mai 2014 à 18:53

    Merci, tu me rassures.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :