• L'exoplanète

    L'espèce humaine cherche en vain d'autres créatures vivantes. Il y a , à des millions d'années lumière, une galaxie où une planète est semblable à la Terre. Y vivent des humains à la peau rouge et bleu. Là bas, les apparences sont juste vérité. En rouge le peuple, et en bleu la noblesse, soit les gouverneurs. Naître d'une couleur ou d'une autre trace toute la destinée. Etant cependant supérieur à l'espèce humaines, ces habitants d'une différente teinte ont pris de l'avance sur les nouvelles technologies. Bien que tout cela pourrait paraitre meilleur, ça ne l'est pas. Le chaos c'est installé. Les humains rouges travaillent dès leur plus jeune âge, n'ont aucune éducation et meurt soit sur champs de bataille soit dans les champs qu'ils cultivent. Les industries sont complètement robotisées. Des automates à apparence presque humaine sont même mieux traités que l'espèce rouge. Mais un groupe des humains rouges a décidé de se révolter, ils se sont éduqués au grand secret du reste du monde est aujourd'hui ils sont près à tout faire pour changer leur monde.

     

    Notre étoile majeure ne brillait pas encore que je me suis réveillé. Je regarda le temps il était et je me rendis compte que j'étais bien en avance. Je pouvais encore refermer les yeux et reprendre des forces pendant un ou deux temps. Je me réveilla pour la deuxième fois, je me leva et une force invisible m'envahit. Une forte émotion me piqua les yeux et de je ressentis pour la première fois, ce que les plus sages appelait l'espoir. Je fis quelques pas et aussitôt une excitation agréable pris possession de mon corps. Tant j'avais hâte, je ne pouvais m'empêcher de sautiller, de chantonner une chanson populaire et je souris même. Je pris l'ascenseur et descendis 25 étages. Dans la salle de restauration toute ma petite bande était déjà réunie, en mangeant, ils regardaient tous l'écrans lumineux qui diffusait la couleur du l'atmosphère d'aujourd'hui. Quand je me servis du blés dans un récipients, ils me souhaitèrent tous la bonnejournée. Je mangea, à la hâte, tant j'étais pressé de leur donner tout ce que j'avais. Je me battrais, me viderais de mes forces, me sacrifierais s'il le fallait, et je serais à tout juste pour honorer la couleur avec laquelle je suis né. Je ne suis qu'un rouge d'âge moyen, certes, mais ma détermination était umbreakable. Nous étions tous prêt. Nous voulions rentrer dans une nouvelle ère, un monde réinventé. Nous allions juste nous battre, pour monter au pouvoir et nous ne songions pas un instant à la vengeance. Et si nous devions mourir, victorieux ou non, nous n'aurions aucune haine en nous pour le peuple bleu.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Mars 2014 à 16:38

    Certaines phrases n'ont aucun sens... tu devrais te relire, je n'ai pas tout compris o.o

    2
    Vendredi 21 Mars 2014 à 17:03

    Comme lesquels ?

    Venant d'une autre planète j'use des mots parfois différent pour donner un peu de "caractéristique" de cette langue dans cette autre monde.

    3
    Vendredi 21 Mars 2014 à 17:12

    Celle 

     ci : Je regarda le temps il était et je me rendis compte que j'étais bien en avance.

    Et : Je me mangea, à la hâte [...]

    x)

     

    4
    Vendredi 21 Mars 2014 à 17:23

    le temps remplace l'heure

    Et la deuxieme oui  c'est une faute.

    5
    Vendredi 21 Mars 2014 à 18:56
    Oui mais dans ce cas tu ne dirais pas plutôt "le temps qu'il était"? o.o je me rends pas bien compte x)
    6
    Vendredi 21 Mars 2014 à 19:03

    j'ai dû effectivemment oublier le "qu" xD

    7
    Vendredi 21 Mars 2014 à 19:56

    Je me disais aussi :')

    8
    Samedi 22 Mars 2014 à 09:06

    Oh ... Ca doit être dur pour les rouges 3':

    9
    Samedi 22 Mars 2014 à 11:21

    Oui, peut-être bien xD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :